révélations credit mutuel 2010

Le crédit mutel donne le LA aux révélations

concours vip

Tout au long de l'été, vous pourrez jouer pour devenir Reporter VIP dans les festivals de musique !

(visite des backstages, rencontres avec les organisateurs, interviews des artistes…)

les précédents reportages

accueil > Pop | Rock > un artiste

un artiste

The Electrix : The Electrix - You Gotta Let Me Go (live)

Les votes sont maintenant terminés

The Electrix

La force d'un groupe restreint, guitare, basse, batterie n'est plus à démontrer. La formule a déjà fait ses preuves dans l'histoire du rock. Elle permet souplesse et efficacité. C'est sans complexe que The Electrix génère autour d'eux autant d'enthousiasme, comme le firent à leur époque leurs grands frères du Rock. L'indépendance et la pertinence montrent que quelque soit l'époque, ces jeunes artistes entendent prendre en main leur destinée et ne sont pas prêt à faire des concessions. Leur Garage version Pop-Punk à tendance Disco- Rock'n'Roll est influencé par le meilleur de la production anglo-saxonne. Leurs compositions, démontrent une grande maturité qui interdisent de les restreindre à un style donné. The Electrix n'est pas un teenage band ordinaire. Tellement moderne, il est en prise avec son temps. C'est bien du côté de la perfide Albion et d'outre atlantique qu'il faut chercher leurs références musicales. Grandement inspiré par le mouvement indépendant, les Beatles bien sûr mais aussi Joy Division, MC5 et les Clash pour l'esprit Punk. Mais à bien y regarder, sa serait sans doute trop simple car on trouve dans la structure de leurs morceaux, dans leurs breaks, des expressions qui évoquent toutes les autres, sans ressembler à aucune en particulier. Leurs compositions sont une démonstration évidente de l'assimilation du patrimoine rock, de la jeunesse et de la liberté qu'ils revendiquent musicalement. 2008 : l'année de la révélation, a permis au groupe de participer à la selection nationale du RTL2 Pop-Rock tour, de se voir offrir des passages télévision, plus tard, un long métrage réalisé par Emmanuelle Bercot et produit par Canal Plus cinéma, puis de partager l'affiche de festivals avec Keziah Jones, Second Sex, The Dodoz, Les Shades, Pulpalicious, Hollywood Pornstars, Empyr et bien d'autres... Février 2009 a été l'occasion de participer au festival GénériQ organisé par les Eurockéennes, où le groupe sévis au côté de la révélation Pop de l'année : les américains Titus Andronicus. Une belle date pour sortir leur deuxième EP 5 titres "Midnight Riots" travaillé sous la direction artistique de Serge Roué, enregistré et mixé au Cube Studio et masterisé à L'Alligator Studio. Tout en mêlant la hargne du Rock Garage aux envolées lyriques de la Power-Pop, leurs "émeutes de minuit" se veulent à la fois rétros dans l'esprit et modernes dans la production. Ce qui était préssenti lors des concerts se révèle dans cet album : les dernières compositions ont encore plus d'assise et leur permettent d'espérer des scènes plus importantes encore. L'avenir leur appartient désormais. Jean-Cyril DAENEKYNDT - Sensation rock.