révélations credit mutuel 2010

Le crédit mutel donne le LA aux révélations

concours vip

Tout au long de l'été, vous pourrez jouer pour devenir Reporter VIP dans les festivals de musique !

(visite des backstages, rencontres avec les organisateurs, interviews des artistes…)

les précédents reportages

accueil > Pop | Rock > un artiste

un artiste

MAI : Our Ghosts

Les votes sont maintenant terminés

MAI

C’est sur la pointe des pieds qu’au printemps 2007, la Suédoise Johanna Wedin, emblématique chanteuse du projet Mai, arrive sur la scène musicale parisienne. « Still Need a Kiss », premier album labyrinthique et gracieux, impose son univers singulier sans tapage, ni guitare rageuse, comme le murmure, qui, autour du groupe, s’amplifie rapidement. Pour la suite du voyage, entamé avec Dorian Dumont (The Teenagers), Johanna embarque sur son frêle esquif un nouvel alter ego, Frédéric Fortuny (Autour de Lucie, Brisa Roché). Les deux années suivantes, Mai les passe à frotter ses mélodies aux exigences de la scène. En duo, ou avec le concours d’autres musiciens, la formation polymorphe bat la campagne, oscillant avec bonheur entre clubs underground berlinois ou londoniens, plateaux de télévision suédois et prestigieuses salles parisiennes. Ainsi s’élabore, au fil des mois et des concerts, une nouvelle collection de chansons : imaginées en coulisses, façonnées sur scène, et enfin, ciselées en studio courant 2009. En prémisse à son second album, Mai dévoile, ce printemps, le EP « Silent Seduction ». Plus proches de l’univers d’une Vashti Bunyan que de la scène folk scandinave actuelle, ces cinq titres aux timbres organiques et à la candeur juvénile restituent avec force les obsessions musicales de Johanna, en même temps qu’ils évoquent la nature qui l’a vue naître, à quelques kilomètres du cercle polaire. Sans passéisme, mais par amour du passé, à l’image des tenues au charme suranné qui habillent Johanna sur scène, leurs résonances nostalgiques s’accordent magnifiquement à sa voix limpide.