révélations credit mutuel 2010

Le crédit mutel donne le LA aux révélations

concours vip

Tout au long de l'été, vous pourrez jouer pour devenir Reporter VIP dans les festivals de musique !

(visite des backstages, rencontres avec les organisateurs, interviews des artistes…)

les précédents reportages

un artiste

Chanson française

+ d'artistes Chanson française

Samuel LEROY : "C'était juste pour vous dire que..."

Les votes sont maintenant terminés

Samuel LEROY

Depuis 2002, Samuel LEROY promène son piano, sa guitare, ses cordes vocales et sa bonhomie un peu partout en France, Belgique et Suisse. Après le passage quasi obligatoire des bars, de scènes en scènes, de chansons en chansons, cet autodidacte passionné décide en 2005, de sortir son premier album : « Sacré menteur » ; un premier tour de chant, « le Sacrément Tour », voit alors le jour et amène Samuel sur les scènes du Nord-Pas de Calais, de la Picardie, du Sud Ouest, mais aussi de Paris ( le Sentier des Halles), de Lausanne, jusqu’au point d’orgue à Hyères les palmers (83), en première partie de Bertrand Pierre (ex chanteur de Pow Wow) au festival de la Chanson française, en août 2006, devant 1000 personnes. Début 2007, Samuel sort son deuxième album « En attendant l’Olympia » ; deuxième tour de chant : « L’Olympic Tour ». Pris sous l’aile de Malyprod, Samuel LEROY part à la rencontre de son public sur les routes. On le voit au Biplan à Lille, à la Loco à Espalion, au festival GeorJacLéo à Vianne, à l’Espace Christian Dente à Paris, au célèbre cabaret Le Lapin Agile à Paris. De grands concours récompensent Samuel : Le Pic d’Or de Tarbes lui attribue en 2007 deux prix pour sa chanson « L’amant de ma femme » ; le concours Utopia lui décerne le 1er prix et l’invite à se produire à l’Opéra Théâtre de Besançon ; Le concours Debout les Mots, à Paris, récompense Samuel pour son texte « La valse de Léon » ; le Trophée Poémélodies, à Pujols, lui décerne le 1er prix pour sa chanson : « C’était juste pour vous dire que… ». La presse nationale parle de Samuel LEROY : en 2007, chronique de l’album dans Francofans ; en 2008, Michel Trihoreau de CHORUS consacre un portrait d’une page à notre artiste. L’humour, la gentillesse, et la tendresse de Samuel sont toujours soulignés quand on parle de lui. En 2009, Samuel décide de s'encacdrer de 2 musiciens sur scène (un accordéoniste et un guitariste). En parallèle, il monte le spectacle « Pierre Bachelet… Des ficelles à son destin » qui rend hommage au chanteur des Corons. A noter également que Samuel LEROY écrit et compose pour nombre d’interprètes. En 2007, il participe aux Rencontres d’Astaffort, stage d’écriture de chansons crée par Francis CABREL. Samuel est un homme de scène avant tout. Dans le rire ou dans la nostalgie, il vise le cœur des gens avec ses chansons directement braquées sur eux. Avec plus de 450 scènes au compteur, et 400 compositions à son actif, Samuel continue de creuser son sillon, comme dit l’adage… Doucement, mais sûrement !